PREMIERE PARTIE

PREMIERE PARTIE

« VIVRE SON RÊVE,  RÊVER SA VIE »

 

ARGUMENT

 

Témoin vivant de son passé, de son présent et de son futur, l’artiste vit son rêve et rêve sa vie dans la recherche sans cesse renouvelée d’un idéal féminin.

« VIVRE SON RÊVE,  RÊVER SA VIE », telle est la clé de son œuvre.

Chaque tableau de « Vivre son rêve, rêver sa vie » évoque et matérialise, par la voix et la danse, les moments vécus ou imaginés de l’amour : la rencontre, la rupture, la fusion.

C’est la quête inlassable d’une femme, toujours la même, puisque idéale, reconnue, perdue, puis retrouvée.

Comme Sisyphe roule éternellement son rocher vers un sommet d’où il retombe dès qu’il l’atteint, l’artiste vit jusqu’à son dernier souffle une passion qui renaît de ses cendres inlassablement.

 

Distribution : par autorisation spéciale de l’Opéra de Paris :

         Melle Dorothée GILBERT 1ère danseuse de l’Opéra de Paris

         Alessio CARBONE 1er danseur de l’Opéra de Paris

 

         Chansons interprétées par :                          Charles Dumont

 

         Avec le concours du Grand Orchestre           « LE CONCERT » 60 musiciens

         sous la direction de :                                    Thierry PELICANT

         au piano de concert :                                    Wilfrid IMBERT

         chorégraphie :                                             Alessio CARBONE

         Mise en scène et mise en lumière :                 Giuseppe CARBONE

         Composé par :                                             Charles DUMONT

         Textes :                                                      Sophie MAKHNO

 


SECONDE PARTIE

RECITAL DE CHARLES DUMONT

Accompagné par ses musiciens

 

Charles Dumont choisira parmi les titres suivant

 

Inconnu excepté de Dieu – C’est la femme qui tient le monde

L’enfance chevillée au cœur – Vingt ans – Ma star academy

Ta cigarette après l’amour – De corps à cœur

Toi la femme mariée – Laissez passer le passé

J’ai appris de mon père – La fille de Jacob

Tout simplement Maman – Je m’en remets à toi

Souviens-toi des flonflons – Les amants – Une chanson

Mon Dieu – Non je ne regrette rien – Les chansons d’amour …

 

 


RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

 

 

. RESERVATIONS :

 

         . sur place (au Théatre Impérial de Compiègne)

                   Du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h 30 et de 14 à 18 h

                   Le samedi de 9 h à 12 h 30 et e 14 à 17 h

         . par internet sur les sites www.concertclassic.com et www.fnac.com

         . par téléphone au N° Indigo 0 825 000 674

 

 

 

 

 

. MODES D’ACCES

. Par la route (depuis PARIS)

. Autoroute A1 (Lille) sortie 9 – COMPIEGNE SUD

Puis suivre Compiègne Centre. Après le 4ème rond-point, prendre à droite, direction Soissons (Théatre Impérial et Château de Compiègne indiqués).

Suivre la rocade sud (N 131) jusqu’au Rond-Point des Nations Unies, et prendre la direction Château, Théatre Impérial.

Au bout de la place Charles de Gaulle (place du château, prendre à droite (rue d’Ulm), puis la première à gauche, rue Othenen.

PARKING ASSURE sur la place Charles de Gaulle, face au château.

 

. Par la route (depuis le Nord)

. Autoroute du Nord, direction Paris, sortie 11 – RESSONS-COMPIEGNE

Puis suivre Compiègne Centre. Toujours suivre la direction du château.

 

. Par le train (aller/retour depuis Paris uniquement le dimanche)

. Gare du Nord, grandes lignes.

LE THEATRE IMPERIAL est à 10 minutes à pied de la gare.